Connect with us

JEUX-VIDÉO

Gex: L’Aventure Télévisuelle d’un Gecko Sarcastique

Pierre Waterschoot

Publié

le

Brouillon Auto

Dans les années 90, le monde des jeux vidéo a été marqué par l’émergence de nombreuses mascottes emblématiques. Parmi elles, Gex, un gecko malicieux avec une langue acérée, a su se démarquer grâce à son humour et à son charme unique. Développé par Crystal Dynamics, Gex a fait ses débuts en 1995 sur la 3DO, avant d’être porté sur diverses autres plateformes, dont la PlayStation et la Sega Saturn. Dans cet article, nous explorerons l’univers de Gex, en examinant ce qui rend ce jeu si mémorable, son histoire captivante, son gameplay unique et son héritage durable.

Une Histoire Déjantée

L’intrigue de Gex est aussi excentrique que son personnage principal. Gex, un gecko passionné de télévision, est aspiré dans le « Media Dimension » par le méchant cybernétique Rez. Ce monde étrange est composé de divers niveaux inspirés par des genres télévisuels et cinématographiques, allant des films d’horreur aux dessins animés en passant par les films de science-fiction. Gex doit utiliser son agilité et son esprit pour naviguer dans ces mondes et vaincre Rez afin de retourner à sa vie tranquille devant la télévision.

Gameplay et Mécaniques

Gex est un jeu de plateforme en 2D qui se distingue par ses niveaux variés et son gameplay fluide. Gex peut sauter, grimper aux murs et utiliser sa langue pour attraper des objets et attaquer les ennemis. Les niveaux sont remplis de pièges, d’ennemis variés et de secrets à découvrir, offrant un défi constant aux joueurs.

Le jeu se caractérise également par son humour omniprésent. Gex commente fréquemment l’action avec des répliques sarcastiques et des références à la culture pop, ce qui ajoute une dimension unique à l’expérience de jeu. Ces commentaires, doublés par l’acteur comique Dana Gould (dans la version anglaise), sont l’un des aspects les plus mémorables du jeu.

Des Mondes Étonnants

Chaque niveau de Gex est thématiquement distinct, reprenant des éléments de différents genres télévisuels et cinématographiques. Par exemple, le niveau « Toon TV » est inspiré des dessins animés classiques, avec des graphismes colorés et des ennemis loufoques, tandis que « Horror TV » plonge Gex dans un environnement sombre et effrayant rempli de fantômes et de monstres.

Les environnements sont riches en détails et en couleurs, capturant l’essence de chaque thème de manière créative. Cette diversité de niveaux contribue à maintenir l’intérêt des joueurs et à offrir une expérience de jeu variée et engageante.

Un Héritage Durable

Gex a connu un succès modéré à sa sortie, suffisamment pour engendrer deux suites: « Gex: Enter the Gecko » en 1998 et « Gex 3: Deep Cover Gecko » en 1999. Ces suites ont évolué vers des environnements en 3D, tout en conservant l’humour et le charme qui ont fait le succès du jeu original. Bien que Gex n’ait jamais atteint le statut iconique de mascottes comme Mario ou Sonic, il a acquis une base de fans fidèle.

L’influence de Gex se fait encore sentir aujourd’hui, en particulier parmi les joueurs nostalgiques des années 90. Les rééditions et les mentions dans la culture pop moderne rappellent l’impact du petit gecko sarcastique sur l’industrie du jeu vidéo.

Tendance